CONTACT

DON

Fermes pilotes Mesures de protection non léthales

Lorsque les éleveurs doivent faire face à la prédation de Jaguar ou Puma sur leur bétail, ils ont la possibilité de devenir une “ferme pilote” et ainsi de mettre en place gratuitement une mesure non létale. Le chef de projet et l’éleveur choisissent ensemble la mesure qui semble la plus adaptée à l’exploitation. Une fiche technique est remise à l’éleveur pour lui communiquer toutes les informations nécessaires à la mise en place et au maintien de la mesure.

A ce jour, 5 mesures de protection sont disponibles : système d’effarouchement sonore, système d’effarouchement lumineux (Foxlight), clôture électrique “anti-félins”, âne, chien de protection “Kangal”.

Cette initiative permets d’offrir une alternative gratuite pour les éleveurs pour mieux protéger leur troupeau, et qui peut être plus efficace que les tirs de représailles. C’est ainsi une approche gagnant-gagnant, à la fois pour l’éleveur qui ont moins (voir plus) d’attaques, et pour les félins qui sont moins sujets aux tirs de représailles.

Des ateliers sont organisés pour présenter ces mesures et partager les expériences entre les différentes parties prenantes concernées par cette problématique, en particulier les éleveurs.

3 juin 2020

Ruches d’abeilles

La clôture à abeilles est une simple barrière le long de laquelle sont disposées à intervalle régulier (10 m), des ruches suspendues à un câble. Son fonctionnement repose sur le constat que les éléphants ne s’approcheraient pas à moins de quatre mètres d’une ruche (King et al., 2009). Malgré l’épaisseur de leur peau, ils sont sensibles aux piqures sur la trompe ou près des yeux. De nombreuses études ont prouvé l’efficacité de cette méthode de dissuasion. En effet, par exemple, King et al. (2011), affirment que les clôtures de ruches peuvent être un outil utile pour dissuader les éléphants d’entrer dans les terres agricoles. L’analyse de 32 intrusions a démontré que les éléphants n’ont franchi qu’une seule fois les clôtures des ruches pour accéder aux cultures à l’intérieur et que les barrières d’acacias épineux n’offrent aucune défense contre de telles invasions. Les résultats positifs de cette étude soutiennent fortement l’installation de clôtures de ruches dans la boîte à outils actuelle de dissuasion des éléphants à tester à plus grande échelle. Non seulement ces clôtures peuvent dissuader les pachydermes, mais les abeilles fournissent aux agriculteurs du miel et d’autres produits à vendre, ce qui contribue à diversifier les revenus. S’il est combiné avec d’autres moyens de dissuasion, la combinaison des initiatives pourraient créer une barrière contre les éléphants efficace.

27 mars 2020
Afrikaans Arabic Bengali Catalan Chinese (Traditional) Czech Dutch Finnish French German Greek Hindi Hungarian Indonesian Italian Kurdish (Kurmanji) Portuguese Russian Spanish Swahili