CONTACT

DON

Le Patou ne fait pas tout

 · Partagé par : Camille Fraissard
 · Dernières mises à jour : 25 octobre 2019
Télécharger en PDF
Icon

Description
de l'initiative

Icon
Icon

MISE EN PLACE,
UTILISATION ET ENTRETIEN

Icon
Icon

Pour aller
plus loin

Icon
Icon

Commentaires

Icon

Description
de l'initiative

Icon
Nom du leader
Association VIE
Icon
Type d'entité
Association
Icon
Date de début
1 octobre 2015
Icon
Assessment initiative
En cours d'évaluation
Icon
Type d'initiative
Chien de protection des troupeaux
Suivi et évaluation
Icon
Espèce animale sauvage
Loup
Icon
Enjeux
Bétail
Qualité de vie
Icon
Zone d'intervention
France
territoire pastoral français

CONTEXTE

Le chien de protection fait partie du triptyque de protection des troupeaux domestiques contre la prédation. Son utilisation n’est pas sans poser question aux éleveurs tant pour son suivi que sa gestion quotidienne. Il suscite également des réticences, aux gestionnaires et autres utilisateurs de l’espace pastoral, notamment les randonneurs. L'amélioration de la sélection et de l'éducation de ces chiens est gage de la réduction des conflits d'usage.

DESCRIPTION

L'étude appliquée « Le Patou ne fait pas tout » (moyen de protection non intrinsèquement miraculeux), propose d’objectiver les observations empiriques des éleveurs et de déterminer des critères fiables permettant d’anticiper le comportement du futur adulte.

PRINCIPE

Cette étude participative, d’ampleur nationale, consiste à analyser la transmission des traits de caractère, associée à l’exploration spatiale, en observant les comportements sociaux et spatiaux du chiot à ses différents stades de développement (à partir de 2 mois), jusqu’à son âge mature (3 ans). In fine, la corrélation entre comportements spatiaux et tempérament au stade chiot, subadulte et adulte sera recherchée pour déterminer au plus tôt les aptitudes pastorales et sociales du chien.

CONDITIONS DE SUCCÈS

Rassembler des bénévoles (de tout horizon/formation) prêts à participer aux évaluations comportementales des chiens au différents stades (testeurs),
Avoir des relais locaux pour dérouler les phases de tests (création de partenariats),
Entretenir le lien avec les éleveurs et bergers tout au long des suivis pour conserver leur motivation et leur mobilisation dans l'étude sur le long terme.


Avantages

  • - amélioration (validation) connaissances techniques et théoriques sur le CPT ;
  • - accompagnement technique des éleveurs (conseils, soutien, etc.) ;
  • - création de liens entre acteurs ;
  • - ouverture réseau : partage de savoirs et savoirs-faire.

Désavantages

  • - Repose sur de la force bénévole (étude participative) ;
  • - Coûteux pour la structure porteuse (déplacements, moyens humains) ;
  • - Traitement des données conséquent (mais possibilité de mutualisation) ;
  • - Etude de moyen à long terme.
Icon
Icon

MISE EN PLACE,
UTILISATION ET ENTRETIEN

MISE EN PLACE

Icon
Main d’œuvre
3
Icon
Charge de travail
1h x 4 visites
Icon
Formation
-
Icon
Durée de formation
-
Icon
Coût moyen
-
Icon
Devise coût moyen
-

ÉTAPES MISE EN PLACE

Chercher des éleveurs volontaires avec des chiots à l'introduction,
Mettre en place des relais locaux formés au protocole d'étude (1 à 2 personnes volontaires) pour dérouler les tests comportementaux aux différents stades de développement du chiot (au nombre de 4 tests d'1h à 4 reprises entre ses 2 et 8 mois), puis au stade adulte (1 fois par an),
Former l'éleveur à l'utilisation des colliers GPS et l'extraction des données issues des chiens et quelques animaux du cheptel.
Traitement et analyse des données par l'Association VIE ou ses partenaires (préalablement conventionnés).

EQUIPEMENTS

  • - 2 appareils photos/caméscopes,
  • - un box de contention,
  • - un VTT,
  • - 2 talkies-walkies,
  • - 2 personnes (testeur et observateur),
  • - l'éleveur,
  • - un chien cobaye,
  • - le CPT testé.

UTILISATION ET ENTRETIEN

Icon
Main d’œuvre
-
Icon
Charge de travail
-
Icon
Formation
-
Icon
Durée de formation
-
Icon
Coût moyen
-
Icon
Devise coût moyen
-
Icon
Période utilisation annuelle
-
Icon
Période utilisation quotidienne
-

ÉTAPES D'UTILISATION

-

EQUIPEMENTS

  • -
Icon
Icon

Pour aller
plus loin

Icon Contact associationdevie@gmail.comlattentiondeCamilleFraissard
Icon Liens internet
https://www.facebook.com/Sosbligudo/ 
Icon Opportunités financement Subventions, dons, appels à projets (pour les charges de fonctionnement et les investissements). Basé principalement sur du bénévolat (pour le temps passé).

Icon Documentations
-

Cette initiative n'a pas encore de vidéo

Icon
Icon

Commentaires

  • Initiative intéressante et qui me parait aussi pertinente ! J’aurais quelques questions pour en savoir plus si possible :
    – Est-ce-que vous avez testé différentes races de chiens ? Et si oui lesquelles paraissent plus efficaces pour dissuader le loup à attaquer le troupeau ?
    – Est-il conseillé de constituer une meute en mélangeant des races ?

  • After having read this initiative I found some issues that could be clarified in order for the text to be clear for all readers, even those less familiar with Patous and the french context, namely: The Patou designation should be briefly explained (ex. local designation for LGDs); which components are included in the triptych used for livestock protection in France, apart from LGDs? Which are the main issues concerning the reluctance to use LGDs in France? Finally, one main problem with this type of studies is to standardize data collection among different observers, and this could be mentioned in Disadvantages; furthermore, it seems GPSs are missing from the Equipment list.

Afrikaans Arabic Bengali Catalan Chinese (Traditional) Czech Dutch Finnish French German Greek Hindi Hungarian Indonesian Italian Kurdish (Kurmanji) Portuguese Russian Spanish Swahili