CONTACT

DON

Poudre de fusil

Les habitants utilisent des chiffons qui ont servi à nettoyer les fusils et qui sont imprégnés de l’odeur de la poudre de fusil. Ces chiffons, sont disposés sur un éventail, ou bien attaché à la queue des chevaux. D’après eux, les loups font l’association entre la poudre de fusil et le tir et s’éloignent donc de ces zones.

Cette initiative n’a pas fait l’objet d’étude scientifique poussée.

19 octobre 2020

Foxlight – Lumière clignotante d’effarouchement

Développées initialement pour protéger les volailles des renards, l’utilisation des lumières clignotantes a ensuite été utilisé face à différents prédateurs : au Népal pour limiter la prédation liée à la panthère des neiges, en Afrique contre les attaques de guépards ou encore en France contre le loup.

Le dispositif émet des flashs de lumière de manière aléatoire avec un changement automatique de couleurs (9 leds blanches et bleues) et se déclenche à la tombée de la nuit grâce à un détecteur de lumière intégré. La lumière est projetée à 360° et peut être vue jusqu’à 1 km.
Un ou plusieurs boîtiers sont disposés autour des troupeaux où il y a un risque d’attaque.

En France, le système a été testé en France sur plusieurs alpages :
– Dans les Alpes-de Haute-Provence et les Hautes-Alpes : 3 foxlight installés à proximité (10-25m) d’un parc de nuit de 1 700 brebis
– En Lorraine : 4 foxlight sur un terrain de 1 ha (Comm. Pers. P. Boffy, 2017),
– Dans les Vosges : 4 à 5 appareils sur 5ha,
– Dans le Var sur des troupeaux de 300 à 600 bêtes.

A installer sur un piquet, un arbre ou un fil :
– sur des surfaces clôturées, dans des endroits exposés et visibles
– en combinaison avec d’autres dispositifs
– en prévention, plutôt qu’à la suite à une attaque
– de manière périodique.

Inconvénients associés au dispositif :
– A utiliser de manière temporaire et changer régulièrement d’emplacement
– Moins adapté pour des grandes surfaces et quand la topographie est marquée
– Susceptible de déranger la faune sauvage

24 juin 2020

Daphnis – Collier de protection pour moutons

Projet initié en 2011, dans les cantons de Vaud et du Valais (Suisse). Il se décompose en deux volets :
– La conception du système de détection des attaques ;
– La composition du répulsif & des phéromones d’alarme, le choix du stimulus discriminant.

Ce nouvel outil, en cours de conception, se présente sous la forme d’un collier, porté en permanence par plusieurs brebis du troupeau, capable de détecter une attaque et d’émettre un répulsif spécifique.

Une fois le dispositif positionné sur la brebis, tous les mouvements sortant de l’ordinaire sont détectés par des accéléromètres qui déclencheront si nécessaire l’émission d’un répulsif puissant, très irritant mais non létal, additionné de phéromones d’alarme synthétisées visant à renforcer la puissance du signal.

18 juin 2020

Fermes pilotes Mesures de protection non léthales

Lorsque les éleveurs doivent faire face à la prédation de Jaguar ou Puma sur leur bétail, ils ont la possibilité de devenir une “ferme pilote” et ainsi de mettre en place gratuitement une mesure non létale. Le chef de projet et l’éleveur choisissent ensemble la mesure qui semble la plus adaptée à l’exploitation. Une fiche technique est remise à l’éleveur pour lui communiquer toutes les informations nécessaires à la mise en place et au maintien de la mesure.

A ce jour, 5 mesures de protection sont disponibles : système d’effarouchement sonore, système d’effarouchement lumineux (Foxlight), clôture électrique “anti-félins”, âne, chien de protection “Kangal”.

Cette initiative permets d’offrir une alternative gratuite pour les éleveurs pour mieux protéger leur troupeau, et qui peut être plus efficace que les tirs de représailles. C’est ainsi une approche gagnant-gagnant, à la fois pour l’éleveur qui ont moins (voir plus) d’attaques, et pour les félins qui sont moins sujets aux tirs de représailles.

Des ateliers sont organisés pour présenter ces mesures et partager les expériences entre les différentes parties prenantes concernées par cette problématique, en particulier les éleveurs.

3 juin 2020

Lumière clignotante Foxlight®

Dispositif d’éclairage autonome composé de 9 LED (blanches et bleues) qui s’allument et clignotent de manière aléatoire simulant ainsi la présence d’une personne autour du troupeau de bétail à protéger.

Il a été montré que ce dispositif peut etre efficace pour empêcher les pumas d’attaquer le bétail la nuit au Chili.

Il est important de considérer que l’individu peut en revanche s’habituer à ce système, ce temps d’habituation pouvant varier selon l’espèce mais aussi entre individus de la même espèce.

2 juin 2020

Cultures ou clôtures de piment

La mise en place de cultures tampin à base de piment ou de clôture de piment faites à l’aide de cordes de sisal imbibées d’huile moteur mélangée à du piment moulu (Capsicum spp.), ont le pouvoir de faire fuir les éléphants. Le principe actif contenu dans le piment, la capsaïcine, a le pouvoir d’irriter l’épithélium des cellules des mammifères en provoquant une sensation de brûlure. Il a été démontré par Chang’a et al. (2016) que les clôtures de piments découragent efficacement les pillages des cultures par les éléphants à l’échelle des fermes individuelles. Au cours des neuf années d’étude, les agriculteurs autour du parc national de Mikumi en Tanzanie ont construit ces clôtures autour des cultures en cours de maturation, et aucun incident de clôture brisée par des éléphants n’a été reporté.

27 mars 2020

Lumière solaire clignotante Nite guard©

Un système d’éclairage à installer autour de la parcelle du bétail à protégéer (ou directement autour du coup de certains individus du troupeau) pour dissuader les prédateurs d’attaquer le bétail la nuit.

19 juillet 2019

Livestock repusilve collar

Livestock collar that triggers a light and ultrasound signals when a predator gets close.

19 juillet 2019

Blank handgun

A .22 starter pistol that fired blanks into the air was used alone or with a klaxon when wolves were known to be near (detected visually, by Wolf howls, or by strong telemetry readings). Also used when wolves were possibly near (determined by guard dogs barking consistently, Wolf seen that day, weak telemetry readings, or recent depredation by wolves).

19 juillet 2019

Virtual fencing

A virtual fence creates a no-go area by manipulating the “Landscape of Fear” of a specific species. The virtual fence is designed to act like a territorial boundary in the mind of a target animal. Territorial boundaries are respected by potential intruders out of fear of retribution (punishment or death) by the territory owner.

19 juillet 2019
Afrikaans Arabic Bengali Catalan Chinese (Traditional) Czech Dutch Finnish French German Greek Hindi Hungarian Indonesian Italian Kurdish (Kurmanji) Portuguese Russian Spanish Swahili