Chien de protection Kangal

 · Partagé par : Tommy Gaillard
 · Dernières mises à jour : 8 avril 2022
Télécharger en PDF
Favorite Favorite
Arrow up

Ajouter cette initiative à mes favoris

Supprimer cette initiative de mes favoris

Icon

Description
de l'initiative

Icon
Icon

MISE EN PLACE,
UTILISATION ET ENTRETIEN

Icon
Icon

Pour aller
plus loin

Icon
Icon

Commentaires

Icon

Description
de l'initiative

Icon
Nom du leader
HISA
Icon
Type d'entité
Association
Icon
Date de début
3 février 2022
Icon
Assessment initiative
En cours d'évaluation
Icon
Type d'initiative
Chien de protection des troupeaux
Icon
Espèce animale sauvage
Caracal
Guépard
Leopard des neiges
Lynx
Ours à collier
Ours brun
Icon
Enjeux
Sécurité humaine
Icon
Zone d'intervention
Afrique
Amérique du Nord
Europe
Test en cours en Guyane française

CONTEXTE

Sur le littoral de la Guyane française en Amazonie, il peut y avoir des interactions négatives Homme-Félins, en particulier entre les éleveurs et les deux plus grands félins du territoire, le Jaguar et le Puma.
D'un côté, ces 2 grands carnivores peuvent s'attaquer aux animaux d'élevage (bovins, petits ruminants, volailles), ce qui peut être un problème conséquent pour les agriculteurs (54% des éleveurs interrogés ont déjà subit des attaques). De l'autre, faute de solutions concrètes et efficaces, le tir de représailles peut être une des principales mesures utilisées par certains éleveurs pour limiter les attaques, ce qui est une menace directe pour la préservation du Jaguar et Puma.

Face à cette situation, le projet COFEEL a été mis en place en 2018 par l'association HISA pour i) mieux comprendre la situation en Guyane (e.g observatoire d'attaques, enquêtes chez les éleveurs) ; ii) accompagner les éleveurs à mettre en place des mesures non létales pour prévenir et limiter les attaques (e.g conseils sur des pratiques d'élevage et mises en place/tests de mesures de protection) et iii) informer et sensibiliser la population locale aux enjeux et moyens de coexistence Homme-Félins (e.g interventions dans les établissements scolaires et lycée agricole, animations grand public).

Quatre mesures de protection ont été mises en place et sont actuellement en cours de tests : lumière solaire Foxlight, clôture électrique, âne, chien de protection Kangal

DESCRIPTION

Le Kangal est une race de chien d’origine Turque. Il a été utilisé depuis des millénaires comme chien de protection pendant la transhumance de bétail. C’est une race musculaire, puissante, avec une grande tête et un corps robuste. Le mâle mesure entre 80 et 100 cm au garrot et pèse entre 70 et 90 kg. Son physique n’est pas son seul atout face aux prédateurs. En plus d’être fort et rapide (capable de faire des pointes jusqu’à 70 km/h), c’est un chien particulièrement indépendant, responsable de la garde et capables d'effectuer les tâches eux-mêmes, sans aide humaine. Il est parfaitement capable de s'adapter à plusieurs climats ; chaud comme rigoureux.

PRINCIPE

Ils sont très protecteurs et attaché à leur troupeau, qu'il soit de
chèvres, de vaches ou de moutons. Il avertira en cas de danger où de la présence d'un prédateur ce qui permet au berger qui l'accompagne de pouvoir agir. Le Kangal aboie peu et surtout à bon escient. Ces caractéristiques, génétiques, morphologiques et comportementales, font de lui de lui un atout indispensable. Il a ainsi été exporté depuis la moitié du 20ième dans différentes régions du monde afin de protéger le bétail face à des grands carnivores ; il est aujourd'hui utilisé en Namibie face aux guépards, en France et aux Etats-Unis face aux ours et loups, et depuis peu en Guyane française face aux jaguars et pumas.

CONDITIONS DE SUCCÈS

Résumé des principales conditions de succès (lire les documents, livres et liens internet pour prendre en compte TOUS les conseils) :
- S'assurer de sélectionner des chiens avec une "bonne" génétique où il y a eu une réelle sélection génétique en amont,
- S'assurer que le chiot à intégrer est été élevé dans les bonnes conditions par le naisseur,
- Suivre le protocole de mise en place des chiots : lire document pour plus de détail,
- Proximité, collaboration, respect, patience de l'éleveur avec ses chiens : l’éleveur sera à la fois le professeur et le parent de substitution assurant la sécurité des chiots pendant leur développement.
- Intervenir rapidement dès qu’une question se pose que ce soit en termes de comportement ou en termes de santé en demandant conseil auprès d'un spécialiste (s'assurer d'avoir un naisseur qui puisse assurer le suivi des chiots après la mise en place d'un troupeau),
- Assister à une formation à l'élevage de Kangal est un atout, en présentiel si possible, ou vidéo si ce n'est pas possible (cours en ligne ici : https://www.agrilearn.fr/produit/chiens-de-protection-des-troupeaux-pack-complet-videos-livre/),
- Si première introduction d'un Kangal dans le troupeau, en inclure deux (paire frère/sœur ou un couple non consanguin mâle/femelle ou vers deux mâles, éviter 2 femelles),
- Les jeunes chiens ne doivent pas être laissés seuls avec des agneaux avant l'âge de deux ans : ils peuvent être mis en contact avec des agneaux et leurs mères mais uniquement sous la supervision constante de leur berger/éleveur afin de corriger leur comportement si nécessaire.
- Pendant le premier mois de présence au nouveau troupeau, il est particulièrement important de consolider pendant cette période la relation « chiots – berger - troupeau » à travers des exercices simples : voir règles et exercices de base sur la mise en place ci-après et le protocole.


Avantages

  • - Possibilité d'une protection du bétail sur le long-terme
  • - Protection jour et nuit 24H/24 à condition que les chiens soient au moins deux et en nombre suffisant face à l’intensité de la prédation

Désavantages

  • - Temps d'apprentissage long avant que le chien puisse devenir un moyen de protection efficace face aux prédateurs : 3 ans pour une première introduction, deux ans si présence de chiens adultes,
  • - Le premier chiot intégré doit être protégé avec le troupeau jusqu'à au moins 1 an et demi avant qu'il atteigne sa taille adulte,
  • - Beaucoup de temps et d'énergie par l'éleveur pour que le chiot devienne un bon chien de protection.
  • - Nécessité d’avoir des clôtures de très bonne qualité pour contenir le bétail et les chiens.
Icon
Icon

MISE EN PLACE,
UTILISATION ET ENTRETIEN

MISE EN PLACE

Icon
Main d’œuvre
1
Icon
Charge de travail
Au moins 30 minutes par jour
Icon
Formation
Basique : "formation < ou = 1 mois
Icon
Durée de formation
1 jour peut suffire voire si impossible d'assister à une formation, faire formation en ligne
Icon
Coût moyen
1300
Icon
Devise coût moyen
EUR €
  • AUD $
  • ALL L
  • DZD دج
  • ARS $
  • AWG ƒ
  • GBP £
  • BSD B$
  • BHD .د.ب
  • BDT Tk
  • BBD BBD
  • BYR Br
  • BZD BZ$
  • BMD BD$
  • BTN Nu.
  • BOB Bs
  • BWP P
  • BRL R$
  • BND B$
  • BGN лв
  • BIF FBu
  • CAD C$
  • CNY ¥
  • KHR KHR
  • CVE Esc
  • KYD $
  • XOF BCEAO
  • XAF BEAC
  • CLP $
  • COP $
  • KMF KMF
  • CRC ₡
  • HRK kn
  • CUP $MN
  • CZK Kč
  • DKK kr
  • DJF Fdj
  • DOP RD$
  • EUR €
  • XCD EC$
  • EGP ج.م
  • SVC ₡
  • ETB Br
  • FKP £
  • FJD FJ$
  • GMD D
  • GTQ Q
  • GNF FG
  • GYD GY$
  • GHS GHS
  • HKD HK$
  • HTG
  • HNL L
  • HUF Ft
  • IDR Rp
  • INR Rs.
  • ISK kr
  • IRR
  • IQD ع.د
  • ILS ₪
  • JPY ¥
  • JOD JOD
  • KZT KZT
  • KES KSh
  • KRW ₩
  • KWD د.ك
  • KGS KGS
  • MOP $
  • MKD MKD
  • MWK MK
  • MYR RM
  • MVR Rf
  • MRO UM
  • MUR ₨
  • MXN $
  • MDL MDL
  • MNT ₮
  • MAD د.م.
  • MMK K
  • NAD N$
  • NPR ₨
  • ANG NAƒ
  • NZD $
  • NIO C$
  • NGN ₦
  • KPW ₩
  • NOK kr
  • OMR ر.ع.
  • XPF F
  • PKR Rs.
  • PAB B
  • PGK K
  • PYG
  • PEN S/.
  • PHP ₱
  • PLN zł
  • QAR ر.ق
  • RON L
  • RUB руб
  • RWF RF
  • CHF CHF
  • WST WS$
  • STD Db
  • SAR ر.س
  • SCR SR
  • SLL Le
  • SGD S$
  • SBD SI$
  • SOS So.
  • ZAR R
  • LKR ரூ
  • SHP £
  • SDG SDG
  • SZL SZL
  • SEK kr
  • SYP SYP
  • THB ฿
  • TRY YTL
  • TWD NT$
  • TZS x
  • TOP T$
  • TTD TTD
  • TND د.ت
  • USD $
  • AED د.إ
  • UGX USh
  • UAH
  • UYU UYU
  • UZS UZS
  • VUV Vt
  • VND ₫
  • VEF VEF
  • YER YER
  • ZMK ZMK

ÉTAPES MISE EN PLACE

1) Le jour de l'arrivée dans la nouvelle famille :
- la priorité est de créer un lien de confiance et d’amour avec les chiots.
- les chiots seront placés dans une case en bergerie ou dans la pâture. Ils y trouveront un abri, de la nourriture et de l’eau. Les maintenir dans cette case pendant 24 à 48 heures avant de leur laisser la possibilité de sortir et de rentrer dedans à leur convenance par une trappe et les sortir régulièrement pour faire leurs besoins et jouer. Les sortir régulièrement de leur case, pour qu’ils fassent connaissance avec vous et pour les laisser faire leurs besoins et découvrir leur nouvel environnement.
- Les mettre en présence de brebis adultes non suitées ou de béliers. Ils devront rapidement être présentés à tous les animaux de la ferme, tout comme vous présentez une personne à une autre personne.
- Lui mettre un collier avec une médaille portant votre numéro de téléphone.

2) Les premiers jours, semaines et mois, intégration du chiot dans sa nouvelle famille, avec l'éleveur/berger, son troupeau et éventuellement le chien de conduite :
- Besoin de jouer tous les jours, au moins deux fois, matin et soir, pour un total de une à deux heures.
- Appliquer les règles de base : interdire aux chiots de mordre les humains et même de mordiller, interdire aux chiots de sauter sur les gens, travailler le rappel à la voix sur un ordre précis de votre part et toujours le même, par exemple « SON NOM vient ici s’il-te-plaît », Apprendre aux chiots à cesser d'aboyer sur un ordre précis de votre part et toujours le même, par exemple « SON NOM veux-tu bien te taire s’il-te-plaît », Prévoir des bouts de bois et des gros os crus (jamais d’os cuit à un chien), NE PAS LAISSER des chiens de moins de 2 ans seuls et sans surveillance avec des agneaux, même s’ils sont en paire, pas d’exercice violent ou soutenu avant l’âge de 2 ans sous peine de « casser » les chiens.
- Appliquer des exercices de base (voir calendrier proposée en annexe du protocole) : manipulation corporelle du chiot par les personnes qui travailleront fréquemment avec lui, apprendre à marche à la laisse, accepter d'être mis à l'attache, monter et descendre de voiture, découvrir monde extérieur, découvrir habitation humaine, habituer à la présence des autres animaux (chats, volailles...)

EQUIPEMENTS

  • -

UTILISATION ET ENTRETIEN

Icon
Main d’œuvre
1
Icon
Charge de travail
-
Icon
Formation
-
Icon
Durée de formation
-
Icon
Coût moyen
-
Icon
Devise coût moyen
-
Icon
Période utilisation annuelle
Toute l’année
Icon
Période utilisation quotidienne
Jour et Nuit

ÉTAPES D'UTILISATION

En termes d’efficacité de protection acquérir un bon chien de protection tient à la combinaison de 7 facteurs :
- Le patrimoine génétique du chien
- La méthode d’élevage du naisseur
- La méthode de mise en place
- Le travail des chiens en meute familiale
- L’implication du berger
- Le suivi du placement
- La qualité des clôtures

EQUIPEMENTS

  • -
Icon
Icon

Pour aller
plus loin

Icon Contact tommy.gaillard40@gmail.com
Icon Liens internet
Icon Opportunités financement CTG (Conseil Territorial de Guyane) pour les fermes pilotes POSEI pour le long-terme

Icon Documentations
Protocole-dintegration-de-2-chiots-de-protection-2022.doc TÉLÉCHARGEMENT

Cette initiative n'a pas encore de vidéo

Icon
Icon

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette initiative

Afrikaans Arabic Bengali Catalan Chinese (Traditional) Czech Dutch English Esperanto Finnish French German Greek Hindi Hungarian Indonesian Italian Kurdish (Kurmanji) Portuguese Russian Spanish Swahili